Mi’kmaq

In the 16th century, the Mi’kmaq met the first Europeans on the coast of the Gaspé Peninsula. Help from these fishers and navigators proved crucial for explorers and merchants. The Mi’kmaq share their history and strong identity through various locations and activities, such as salmon fishing. Music is at heart of Mi’kmaq rituals, feasts, and cultural ceremonies.

Discover the communities

Communities

Gespeg

Vivant en étroite relation avec la nature qui l’entoure, la communauté mi’gmaq Gespeg s’est installée en permanence dans la baie de Gaspé depuis le 16e siècle. Gespeg signifie en mi’gmaq là où la terre prend fin.

Gesgapegiag

La communauté Gesgapegiag, établie sur la rive de la baie des Chaleurs, à l’embouchure de la rivière Cascapédia est reconnue depuis 1850. Son nom est signifie rivière large en mi’gmaq, mais les habitants parlent communément l’anglais.

Listuguj

Listuguj, communauté mi’gmaq son nom à l’une des formes traditionnelles d’écriture de leur langue qui est toujours utilisé en Gaspésie. Ils ont comme principale ressource naturelle le saumon, qui est considéré comme un animal sacré et une nourriture traditionnelle. La langue principale est le mi’gmaq.